Jean-Hugues Ratenon interpelle la sous-Préfète de St-Benoît, le maire de la Plaine des Palmistes et le commandant de gendarmerie en raison d’un "sentiment d’insécurité grandissant" . Depuis le 22 mai, plusieurs habitants du quartier de la rue des Hortensias ont été victimes de cambriolages. Ils ont décidé "de s’organiser entre eux pour monter la garde et de faire des rondes" explique le député.