Lorsque l’on est en situation de handicap, il est parfois difficile de se réapproprier son corps. Marie-Claire Damour en est le contre exemple. Atteinte de la Polio lorsqu’elle était enfant, elle danse depuis plus deux ans an sein de la compagnie Masala Danse.