La parole se libère sur l’île, suite à ce drame qui a coûté la vie à trois enfants. La mère des trois enfants tués par leur père avait signalé des violences à la police. Cependant, elle restait contrainte par le régime de la garde à confier ses enfants à leur père. Comme Julie, la mère des trois enfants décédé dimanche, ils et elles ont peur pour leur enfants. Reportage d’Eddylia Eugène-Mormin.