Mobilisés sur le Parvis des Droits de l’Homme à Champ Fleuri après la décision de la Cour Internationale de Justice de l’Onu, décision qui ordonne au Royaume-Uni de rétrocéder la gestion administrative des Iles Chagos à l’Ile Maurice.