Les marches sur le feu sont finalement autorisées pour le mois de janvier. A condition que les normes sanitaires soient respectées. Les temples doivent eux même proposer leur protocole. Les pratiquants doivent avoir l’aval de la mairie et de la sous-préfecture. A ce sujet, on écoute Selvame Chane Mougam, président de l’associtaion Tamije Changam. Il est interrogé par Matthieu Patou Parvedy.