Dans l’affaire des emplois fictifs du CDG, le verdict est tombé aujourd’hui : 5 ans d’inéligibilité, de la prison avec sursis et plusieurs dizaines de milliers d’euros d’amende pour Sandra Sinimalé et Thierry Vaïtilingom. La défense a décidé de faire appel. Le point avec Fabrice Adrien.