Interview recueilli par Carla Bucero Lanzi