16 années de combat et plus d’1 million d’euros obtenus. Un Saint-Leusien exproprié lors de la construction de la route des Tamarins vient de remporter son procès contre la région. À l’époque on lui propose une indemnisation au prix du terrain agricole, 80 centimes du mètre carré. Son avocat a réussi à prouver que son terrain était constructible. Un reportage de Maëlys Erissy.