Face aux critiques lancées à l’encontre du préfet Amaury de Saint-Quentin, la ministre Annick Girardin assume ces reproches. Elle s’explique au micro de Brieuc Ghorchi.