Les Réunionnais réagissent à la décision prise par le Tribunal Administratif. Cet extrait condamne pour le moment le Coco Beach a libérer l’espace et le K Banon a démanteler sa terrasse.