Les vacances n’ont pas éloigné le danger dans nos eaux. La baignade et les sports nautiques sont interdits à plus de 300 mètres de nos rivages à cause du risque d’attaque de requins. Depuis quelques jours dans l’eau les infractions se multiplient. La brigade nautique de la gendarmerie doit parfois sévir... et verbaliser. Reportage de Cynthia Véron