Depuis le 1er août, quatre médicaments anti-Alzheimer (Aricept, Ebixa, Exelon, Reminyl) et leurs génériques ne sont plus remboursés. En cause : la Haute Autorité de la Santé a jugé inefficaces plusieurs médicaments contre la maladie d’Alzheimer et prononcé l’arrêt de leur remboursement. Les patients sont inquiets de cette décision qui trouble leur traitement thérapeutique. Explications dans ce reportage d’Audrey Dorique.