Depuis vendredi et la mise en place du couvre-feu, les habitants de la "ville ancrée dans l’avenir" voient leurs habitudes changées. Lucas Candessousens est allé à la rencontre des Portois pendant leur deuxième nuit sous couvre-feu.