Devant la préfecture ce dimanche 14 novembre, une mobilisation pour dire NON à la potentielle fusion entre Corsair et Air Austral, a eu lieu. L’intersyndicale, les stewards et les hôtesses d’Air Austral se sont réunis pour dénoncer ce qu’il considère comme un "mariage forcé". La perte des emplois est aujourd’hui leur principale source d’inquiétude. Des élus se sont déplacés également. Parmi eux, Huguette Bello, la présidente de Région appelle la population au patriotisme économique pour sauver Air Austral. Les explications de Louis Bouscary.