Dans le cadre d’une enquête portant sur une suspicion de fraude électoral, le président de la CCIR et 8 autres personnes ont été placés en garde à vue. 5 d’entre eux ont été remis en liberté. Et ce matin, Ibahim Patel et deux de ses collaborateurs ont été déférés devant le parquet. Le président de la CCIR a été mis en examen Ibrahim Patel mis en examen pour fraude électorale, corruption et recel. Il a été placé sous contrôle judiciaire. Explications dans ce reportage de Maëlys Erissy.