Jean-Hugues Ratenon est vent debout contre le projet de restructuration des Finances Publiques. Le service des impôts des entreprises de Saint-Benoît devrait fermer ses portes.