Rouvrir les écoles, les commerces, les transports.... C’est un verbe que l’on entend beaucoup depuis le début de la crise du coronavirus. Mais son emploi varie : certains disent réouvrir, d’autres rouvrir. Alors, que faut-il dire ?
Maud Steinbach nous éclaire.