En ce troisième jour de confinement, il est toujours possible de faire ses courses. Les commerçants s’adaptent mais la clientèle n’est pas toujours au rendez-vous. Un reportage de Fabrice Adrien.