La colère ne faiblit pas pour les manifestants qui ont passé la nuit devant le Conseil régional. Les syndicats attendent d’être reçus par le président de la collectivité et d’obtenir une réponse à leurs demandes. En attendant, ils bloquent l’entrée du bâtiment. Maëva Pausé.