Incertitude et inquiétude pour les discothèques de l’île. Les pistes de dance sont fermées jusqu’au mois de septembre au moins. Les gérants demandent une dérogation pour La Réunion. Un sujet d’Ophélie Maraval.