Lundi, trois gilets jaunes comparaissent devant le Tribunal de Champ-Fleuri à Saint-Denis pour avoir fait des blocages au niveau du rond-point de Gillot lors de la mobilisation. Ils écopent de trois mois de prison avec sursis. Ophélie Maraval.