Un nouveau procès s’ouvre lundi à la cour d’assises. Julien Alezan, le meurtrier présumé de Suzanne Alin, sera présenté à la barre. Aujourd’hui, la fille de la victime, Florence, accepte de se livrer pour rendre hommage à sa mère. Elle raconte la douleur dans laquelle vit sa famille et elle, depuis ce drame. Florence évoque "un film d’horreur dans la vraie vie". Un témoignage recueilli par Maëlys Erissy.