Les Réunionnais préparent les tombes de leurs proches à l’approche des hommages du 1er novembre. Exemple à Saint-Pierre avec Christopher Lauret.