Plusieurs organisations ont réagi après la mort de 22 détenus après la mutinerie dans une prison de Farafangana (Sud-Est de Madagascar). L’Organisation des Nations Unies dénonce un usage excessif de la force.