Cette création massive d’emplois aux Comores entre dans le cadre du projet intégré de développement des chaînes de valeur et de la compétitivité (PIDC) financé à hauteur de 25 millions de dollars (21,2 millions d’euros) par la Banque mondiale.