Un examen minutieux de la situation fiscale personnelle de l’ancien PDG de Renault-Nissan a été entamé par le ministère du budget français, selon le quotidien Libération dimanche 23 juin.