Après son impressionnante crise de tremblements durant une cérémonie officielle avec le nouveau président ukrainien à Berlin, la chancelière allemande a assuré mercredi qu’elle allait bien. Ce qui lui est arrivé aurait été dû à la chaleur.