Pour Joe Biden, son rival Donald Trump représenterait une menace encore plus grande pour la démocratie américaine s’il était à nouveau élu président des Etats-Unis en novembre.