En mars dernier, le Gouvernement présentait un plan de résilience économique et sociale pour faire face à la situation internationale inédite et à ses conséquences économiques, notamment sur les prix de l’énergie. En plus de l’aide générique à la pompe de 15 cts hors taxes, le plan prévoyait un complément spécifique pour les professionnels de la pêche, largement impactés par la hausse des prix du carburant dans leur activité quotidienne, versé dans la limite des plafonds autorisés par la Commission européenne.