Ce samedi 17 septembre, vers 6h, le bateau de pêche avec à son bord 46 personnes, dont 6 enfants et 2 femmes, a accosté au Grand Port Maritime de l’île. Les passagers sont pris en charge par les services de l’État pour plusieurs contrôles, notamment un bilan de santé. Ils s’entretiendront par la suite avec l’Office français de protection des réfugiés et apatrides.