Depuis plus d’un an, les restrictions sanitaires se multiplient pour tenter d’endiguer l’épidémie. Les autorités ont annoncé le 2 avril dernier de nouvelles mesures de lutte, incluant la fermeture de nombreuses structures, pourtant certains lieux clos restent ouverts. C’est le cas des clubs échangistes, devenus espaces de voyeurisme…