Après la dissolution de l’Assemblée nationale par Emmanuel Macron, des élections législatives auront lieu le 30 juin et le 7 juillet. Aurélien Centon affirme qu’il ne sera pas candidat.