Soupçonné d’abus de biens sociaux, d’atteinte à la liberté d’accès dans les marchés publics et de recel de biens, Philippe Aservadompoulé, l’ex-directeur de la Sogedis, a été reconnu coupable par le tribunal, ce jeudi. Sa compagne et ex-collaboratrice, E. Félicité, ainsi que l’avocat maître Didier Quinchon ont eux aussi été reconnus coupables.