Le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a expliqué que le chef de l’Etat Emmanuel Macron a fixé deux conditions pour la mise en œuvre de la réforme des retraites.