Sur Europe 1, Antoine Pelisso, porte-parole du collectif Inter-Hôpitaux, a annoncé que le personnel hospitalier est insatisfait du plan du gouvernement.