L’affaire de 780 tonnes de faux steaks hachés distribués aux plus démunis, révélée ce vendredi 7 juin, est un scandale alimentaire retentissant. Les associations humanitaires (La Croix-Rouge, Les Restos du Cœur, le Secours Populaire Français, et la Fédération française des banques alimentaires) se sentent victimes.