Après avoir analysé plusieurs études effectuées sur l’hydroxychloroquine, l’INSERM a dénoncé la toxicité de cette molécule en association avec l’azithromycine, l’antibiotique prôné par le professeur Didier Raoult pour lutter contre le coronavirus.