En métropole comme à La Réunion, certaines communes risquent de constater un manque d’assesseurs volontaires pour le second tour de l’élection présidentielle. En clair, à La Réunion : le mouvement En Marche ! et le Front National (FN) doivent mobiliser 900 assesseurs pour être présents dans tous les bureaux de vote. Reportage de Cynthia Véron.