Info la Réunion
Publicité Antenne Réunion
mercredi 16 avril 2014
  • Inscription Newsletter    

Les enjeux des municipales au Port

Le politologue Yvan Combeau décrypte les enjeux des municipales de 2014 au Port, une commune dont l’histoire est très liée au Parti Communiste Réunionnais (PCR).



"A La Réunion, la commune du Port est associée à l’histoire du Parti communiste réunionnais. Léon de Lépervanche, Paul Vergès, Pierre Vergès ont été maires de cette commune. Et depuis 1994, c’est Jean-Yves Langenier qui est le premier magistrat", rappelle Yvan Combeau.


"Réélu aisément en 2008 avec un des meilleurs scores de l’île, il cède sa place après 20 ans de mandat, ce qui est fait remarquable dans l’histoire politique de La Réunion et au point de vue national", souligne l’analyste politique.


"Il fait la transition avec Henri Hippolyte pour le Parti communiste. Ce passage de relai sera délicat car face à lui, il aura la candidature d’Olivier Hoareau bien implanté dans cette commune et qui a le soutien du Parti pour La Réunion d’Huguette Bello qui rassemblait, lors des Législatives en 2012, 62% des exprimés dans cette commune", déclare Yvan Combeau. "S’y ajoute, l’Union des droites et des centres autour de la candidature de Valérie Aubert qui progresse à chaque scrutin", continue-t-il.


"Dans cette histoire du Parti communiste et de La Réunion, on voit bien que l’horizon 2014 est assez incertain, c’est la première fois depuis 42 ans pour le Parti communiste réunionnais et que de ce point de vue, une mise en ballotage ou pire encore un échec serait un coup de tonnerre pour le PCR et la direction", conclut de politologue.

La Ville de Le Port

Maire sortant

Jean-Yves LANGENIER

Communiste Depuis 2008